• White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

MUSIQUE

ALBUM

ANGÈLE_OSINSKI_COVER_ALBUM__À_L_ÉVIDENCE

1er album 

(FRACA!!! Label / Rospiko Publishing)

 

ÉCOUTER / ACHETER 

SINGLES

cover_1400.jpg
ANGÈLE_OSINSKI_COVER_ALBUM__À_L_ÉVIDENCE
ANGELE_OSINSKI_&_NEY_VERAS_EVIDÊNCIA_COV
Avatar_2400x2400_bleupiscine_def2.jpg

fff TÉLÉRAMA

"Attention, une chanson peut toujours en cacher une autre. En l’occurrence, une impression première de légèreté tend ici à masquer une noirceur inflammable… qui se révèle peu à peu au fil des titres. C’est ce qui fait toute l’étrangeté, la complexité et finalement l’intérêt de ce premier album : il brouille les vieux repères musicaux, se déployant entre deux pôles a priori opposés — une voix à la texture diaphane et même presque enfantine et des rythmiques puissantes et terriennes. Le tout nimbé de claviers vintage. Si les textes nous embarquent dans des ambiances nocturnes, faites de tentations et d’abîmes (Interrompez-moi, Amour et décadence), ils n’oublient pas les lendemains, qui portent leur lot d’inquiétudes et d’incertitudes (L’Instant d’après). Sur sa pochette, Angèle Osinski nous regarde sans fard, avec une pointe de provocation ; quand elle chante, sa manière si particulière de relever la voix en fin de phrase sonne de la même façon : comme un défi. A l’évidence, la jeune femme interpelle et se dévoile dans un disque à la réalisation audacieuse (signée Katel), parfois même quasi expérimentale (Passe). Pas facile, mais d’autant plus intéressant."  Valérie Lehoux

LE CARGO

 

"Etonnant patchwork et disque totalement addictif

A l’évidence est une succession de chansons légères, de titres aigres-doux, de moments plus sombres,d’autres drôles. De vrais moments d’émotions y succèdent à des tranches d’auto-dérision. Au fil des mélodies, Angèle incarne différents personnages : tour à tour séductrice, muse diaphane, bonne copine, femme fatale. Elle ose même s’attaquer au personnage d’Audrey, l’irrésistible peste de Twin Peaks dans la clip d’à L’évidence.

Au fil des écoutes le charme du disque ne cesse de croître. Cet album, que nous avons dans un premier temps écouté par curiosité, nous a définitivement fait succomber."  -  Philippe Ache

JE SUIS MUSIQUE

 

"Au fil des chansons (...) Angèle Osinski installe subrepticement sa petite musique entêtante et son personnage d’héroïne romanesque, obsessionnelle et moins sage qu’on ne l’imagine, en proie à la tentation, aux interrogations et aux idées noires. On l’avoue sans culpabilité, on a véritablement fondu pour sa folie douce et ses chansons-miroirs à la perversité enfantine et envoûtante…"  - Eric Chemouny

CHANTER C'EST LANCER DES BALLES

 

"Les chansons, dans un habillage sonore très contemporain, sont avant tout des paysages intérieurs intemporels où se mêlent les doutes, les interrogations – écoutons pour s’en persuader Après la pluie – les aspirations d’une âme en quête d’avenir. (...) Le clip de la chanson titre A l’évidence, nous la montre dansant, comme pour exorciser toutes les tensions, tous les doutes, toutes les peurs, dans une lumière filtrant à travers les persiennes. Une atmosphère que nous imaginerions volontiers propice à l’apparition d’une héroïne de Marguerite Duras. Même si c’est la série Twin Peaks de David Lynch et le personnage énigmatique d’Audrey qui lui ont servi de modèle. C’est ainsi que se croisent et s’échangent les références quand une création offre assez de richesse d’interprétation. A chacun, chacune sa lecture…" - Claude Fèvre 

 
 

VIDÉOS

BLEU PISCINE

EVIDÊNCIA 

À L'ÉVIDENCE

 
 

AMOUR & DÉCADENCE

LIVE

Tournée 2020 en construction

29.05.2020 - Espace Gérard Philippe - Fontenay Sous Bois (1ère partie de Pomme)

 

Dates passées

 

23.11.2019 - LE FILE 7 - (1ère partie de Bertrand Belin) - Magny-Le-Hongre

20.10.2019 -  MAISON DE LA POESIE - La Fabrique (avec le poète Guillaume Decourt) - Paris

05.10.2019 - LA HALLE DES BLANCS MANTEAUX - Le Marché des labels indépendants (Showcase) - Paris

19.10.2019 - LE PONT DES ARTISTES (+ Jî Drû + Clara Ysé ) LE TRITON - Les Lilas

14.06.2019 - LE WALRUS - Showcase - Paris

09.06.2109 - LE FLF - Clôture du Festival Ta Parole spécial FRACA!!! - Ivry sur Seine

31.05.2019 - PORTOBELLO ROCK CLUB / NUIT FRACA-ENNAISE (14) - Caen

14.05.2019 - RELEASE PARTY - Lieu secret - Paris

07.03.2019 - LES TROIS BAUDETS - Paris

13.02.2019 - LES TROIS BAUDETS- Paris

14.12.2018 - FLF Forum Léo Ferré - Ivry s/Seine

30.11.2018 - FLF Forum Léo Ferré - Ivry s/Seine

25.10.2018 - FLF Forum Léo Ferré - Ivry s/Seine 

ANGÈLE OSINSKI

Angèle Osinski entre sur scène comme on entre sur un ring, pour livrer dans l'énergie de la danse et l'intensité du chant le plus beau des combats, celui qu'on mène avec soi-même.

À cette image, « À l'Évidence » est un album de boxe et de danse, d'énergie et de mystère, effrayant et merveilleux.

Chanter, danser, jouer la comédie : quand à l'âge de trois ans on tombe en arrêt devant Singing in the rain, ces disciplines semblent à jamais indissociables et se rêvent en Technicolor.

 

Angèle Osinski se jette dans toutes à corps perdu. Et c’est la musique qui va triompher, là encore sous toutes ses formes, avec l’appétit de celles qui explorent, avant de trouver son Evidence grâce à une rencontre.

Alors que les dix titres sont écrits et composés par Angèle Osinski sur son piano d’enfance, la chanteuse et productrice Katel se voit confier les arrangements et la réalisation de cet album. Les titres s’enrichissent de claviers vintage (casio, pianet, moog, rhodes, ...), de boîtes à rythme hip-hop ou électro (tr808, Vermona) et de motifs obsédants de cordes et de cuivres.

Dix morceaux au groove hip-hop imparable, aux harmonies pop, qui avancent par ellipse, par évocation, par images subliminales .

Il s'agit de se relever d'un été -Passe-, d'un drame qu'on devine aux lumières troubles d'une soirée de fête -Ne pas vous rencontrer-.

D'accepter ce qui nous a fondé -D'ici- pour en faire quelque chose, et avant tout un geste artistique.

À l'évidence est un album miroir qui interroge, qui s'interroge. Sur notre époque - Amour & Décadence-, sur les errements et déplacements de la vie – À l'évidence, Bleu piscine, L’instant d’après, Interrompez- moi-, sur l'absence – Chambre 17.

Un parcours, un déplacement. De l’intime à l’orchestral.

Angèle Osinski semble poser des questions comme les posent les enfants. Elles placent l'auditeur dans une écoute active, réflexive. De laquelle l'étrange et l'auto- dérision ne sont jamais absents.

«Dis-moi, quel est le pire après la nuit?» (Après la pluie) À chacun d'y répondre où de laisser les mots résonner.

Photographies: Muriel Thibault - MT Image

CONTACTS

angele.osinski@gmail.com

 

LABEL | fracalabel@gmail.com

CONTACT PRESSE | soryalum@gmail.com06 81 25 33 16

CONTACT TOURNÉE | sophie.leudiere@gmail.com06 75 50 62 66

EDITIONS | ROSPIKO PUBLISHING rospikopublishing@gmail.com

 

© FRACA!!! 2019. Proudly created with Wix.com